Vous envisagez de déménager prochainement ? Que vous déménagiez en France ou à l’étranger, vous vous demandez sans doute par où commencer. Un déménagement est une étape importante dans une vie, qui symbolise un nouveau départ.

Toutefois, cet évènement s’accompagne souvent d’une bonne dose de stress. À l’instar de nombreuses choses, la clé d’un déménagement réussi passe par une bonne organisation à l’avance. Afin de vous aider à le gérer du mieux possible, suivez notre guide pour découvrir comment déménager en toute sérénité (ou presque) !

Déménager sans stress

Quand déménager ?

Si vous n’avez pas d’impératif professionnel ou familial concernant la date de votre déménagement, essayez d’éviter la période de mai à septembre. En effet, la plupart des déménagements ont lieu en été, avant la nouvelle année scolaire. Par conséquent, vous risquez d’avoir du mal à trouver des déménageurs professionnels disponibles, ou un camion de déménagement en location. En outre, les entreprises de déménagement gonflent les prix, et leurs prestations peuvent coûter jusqu’à 40% plus cher qu’en saison creuse ! De plus, les tarifs sont toujours plus élevés le week-end. Mieux vaut organiser votre déménagement en semaine, si possible. Enfin, une règle d’or valable pour toutes les étapes de votre déménagement : organisez-vous à l’avance !

Votre logement actuel

Vous êtes locataire

Si vous êtes actuellement en location, assurez-vous de résilier votre bail suffisamment à l’avance. Votre préavis doit être envoyé trois mois avant la date de votre déménagement, par courrier recommandé avec accusé de réception ou acte d’huissier, sauf pour les zones tendues (la plupart des grandes métropoles). Si le logement est occupé par deux conjoints mariés ou deux concubins pacsés, le préavis doit être signé par les deux personnes. Organisez l’état des lieux avec le propriétaire avant la remise des clés, et assurez-vous de laisser le logement en bon état et propre afin de récupérer vote caution. Cette dernière est habituellement restituée dans les deux mois suivant le départ.

Vous êtes propriétaire

Si vous êtes propriétaire, vous pouvez soit vendre votre propriété, soit la louer. Si vous prévoyez de vendre votre bien, sachez qu’une vente peut prendre beaucoup de temps, même si vous trouvez rapidement un acheteur. Visites, compromis de vente, acte définitif chez le notaire, rétraction potentielle, tous ces facteurs sont à prendre en compte. Par conséquent, vous pouvez envisager de louer votre propriété jusqu’à ce que vous trouviez un acheteur. Si vous déménagez loin de votre lieu de résidence actuel, vous pouvez confier les visites et la gestion à une agence immobilière et/ou à un proche.

Recherche de déménageurs et comparaison des prix

Vos proches et amis peuvent bien sûr vous aider avec votre déménagement, si vous n’avez pas beaucoup de meubles ou d’effets personnels. En revanche, il est conseillé de faire appel à des professionnels pour transporter des meubles ou électroménagers lourds et/ou délicats. Leurs tarifs peuvent vous sembler plus élevés, mais vous éviterez les mauvaises surprises (et les problèmes de dos) ! Si vous préférez louer un camion de déménagement vous-même, profitez de la location pour vos autres voyages, par exemple pour aller à la déchetterie ou récupérer des meubles dans un magasin. En effet, la plupart des locations sont à la journée ou au week-end, et pas à l’heure.

Si vous déménagez à l’étranger et qu’un déménagement par la route n’est pas possible, vous pouvez envisager de transporter vos affaires par avion ou bateau. Dans tous les cas, n’hésitez pas à comparer les prix et à demander plusieurs devis déménagement.

Quel est le volume de votre déménagement?





Formalités de déménagement

Résiliations

Vérifiez les délais de résiliation de vos abonnements (téléphone, Internet, magasines, câble, électricité, eau, gaz etc.). Les délais et procédures varient selon les compagnies. Par exemple, GDF Suez conseille de demander la résiliation 6 semaines avant le jour du déménagement. Si vous déménagez en France, il est souvent moins cher et plus rapide de transférer le contrat d’électricité que d’ouvrir un nouveau dossier. Organisez le relevé des compteurs de votre ancien et de votre nouveau logement.

Poste

Demandez le kit déménagement de la poste afin de faire suivre votre courrier en France comme à l’étranger. Vous pouvez choisir une durée de 1 à 12 mois afin d’avoir le temps de contacter votre entourage et les organismes pertinents. Ce service est payant, mais vous garantit une totale tranquillité d’esprit !

Services publics

Communiquez votre nouvelle adresse aux organismes sociaux pertinents (CAF, Retraite, Mutuelle, CPAM). Faites de même avec votre banque et les administrations (impôts, pôle emploi, etc.) Si vous avez des enfants, prévenez leurs écoles et inscrivez-les suffisamment à l’avance dans de nouveaux établissements scolaires, si besoin. Si vous conservez votre employeur, vous devez également lui faire part de votre nouvelle adresse. Enfin, si vous possédez un véhicule, pensez à prévenir la préfecture afin de modifier votre carte grise. Bon à savoir, vous pouvez notifier plusieurs administrations à la fois sur le site du Service Public.

Autres formalités

Vous devez prévenir votre assurance habitation de votre changement de domicile. Par ailleurs, une autorisation est nécessaire si vous souhaitez transporter une cave à vin. Si vous changez de commune, vous devrez vous inscrire sur les listes électorales avant le 31 décembre. Enfin, si vous déménagez à l’étranger, vous devrez déclarer votre changement de pays auprès de la mairie de votre domicile actuel.

Organisation de vos effets personnels

Tri

Lorsque l’on se demande comment déménager, on pense souvent aux cartons. Il s’agit en effet d’une partie cruciale à ne pas négliger. On a souvent tendance à sous-estimer le temps nécessaire à la préparation des cartons, et surtout la quantité d’effets personnels que l’on possède !

Au fil des ans, vous avez probablement accumulé de nombreuses choses que vous n’utilisez plus. C’est une excellente occasion de trier vos affaires et de donner ou vendre celles dont vous n’avez plus besoin. De nombreuses villes proposent un service de récupération des vieux meubles et autres affaires inutiles que vous pouvez réserver gratuitement par téléphone ou sur Internet. En outre, vous pouvez donner vos affaires en bon état à des organismes comme le Secours catholique ou Emmaüs. Enfin, de nombreux sites Web existent pour vendre des articles d’occasion.

Préparer son déménagement

Matériel nécessaire

Pensez à récupérer des cartons à l’avance pour ne pas vous retrouver au dépourvu. Des cartons normaux et « spécial vaisselle » existent dans le commerce. Vous pouvez aussi transporter certaines affaires dans des conteneurs en plastique à roulette, qui peuvent vous servir de rangement par la suite. L’avantage ? Ils sont généralement transparents ! Munissez-vous également de gros scotch, de ciseaux, de papier journal et/ou bulle et d’un marqueur.

Préparation des cartons et des meubles

Organiser ses cartons peut être un vrai casse-tête. S’il ne s’agit pas de votre premier déménagement, vous avez sans doute élaboré votre propre méthode. Dans le cas contraire, voici quelques astuces.

Vous pouvez par exemple ranger vos cartons par catégorie afin de retrouver facilement les choses. N’oubliez pas de marquer précisément le contenu de chaque carton, et d’ajouter la mention « fragile » si besoin. Ainsi, vous éviterez la casse et n’aurez pas de mal à retrouver les indispensables durant les premiers jours de votre installation. Emballez tous vos objets fragiles dans du papier journal ou bulle et comblez les trous. Certes, ça prend du temps, mais vous éviterez les mauvaises surprises ! Ne remplissez pas trop les cartons et assurez-vous de pouvoir les soulever.

Si besoin, préparez vos meubles. Par exemple, retirez les tiroirs pour éviter qu’ils ne tombent. Vous pouvez également emballer certains objets fragiles dans des couvertures ou des serviettes, par exemple un téléviseur ou une statue.

Stockage

Si vous avez suffisamment de place chez vous, stockez vos cartons dans un endroit facile d’accès, au cas où vous auriez besoin de quelque chose. Dans le cas contraire, vous pouvez stocker vos affaires chez un proche ou un ami, ou louer un garde meuble. Assurez-vous de conserver tous les indispensables et de stocker uniquement les choses dont vous n’aurez pas besoin dans l’immédiat. Par exemple, gardez les cartons de cuisine et de salle de bain pour la fin.

Préparation du jour J

Arrivée des déménageurs et/ou stationnement du camion

Assurez-vous de faire une demande de stationnement à la mairie si nécessaire, pour votre ancien et votre nouveau logement. Vérifiez l’accès de votre rue pour que le camion puisse accéder sans encombre (rue piétonne, trop étroite, sens interdit, etc.).

Voisins et gardiens

Prévenez les gardiens de votre ancien et de votre nouveau logement, le cas échéant. Faites également part de votre départ et de votre arrivée à vos anciens et à vos nouveaux voisins. Vous éviterez ainsi des plaintes potentielles concernant le bruit et l’encombrement de l’escalier et/ou de l’ascenseur.

« Zen attitude »

Plus facile à dire qu’à faire ! Mais si vous avez tenu compte des conseils ci-dessus et que vous vous êtes organisé(e) à l’avance, il ne devrait pas y avoir de problème. Préparez une « checklist » avec toutes les tâches à accomplir, afin de vous vider la tête et de ne rien oublier. Essayez de bien dormir la vieille pour affronter cette longue journée avec le sourire.

Nous vous souhaitons un excellent déménagement !

Likes(0)Dislikes(0)