Lorsque l’on évoque l’Irlande, on imagine bien souvent de magnifiques paysages naturels dans une large palette de tons verts, des falaises escarpées à la beauté sauvage sur lesquelles gambadent des moutons. On imagine aussi des petits villages pleins de charme, peuplés d’habitants des plus accueillants, une pinte de Guinness à la main. Tous ces clichés font bel et bien partie du charme indéniable de l’Irlande, mais on a parfois tendance à oublier que la république irlandaise est également dotée d’une économie à la croissance phénoménale, ce qui en fait une destination d’expatriation idéale pour quiconque souhaitant booster sa carrière.

Petit pays de 4,6 millions d’habitants situé au Nord-Ouest de l’Europe, l’Irlande, et plus particulièrement sa capitale économique Dublin, attire une multitude de jeunes expatriés. La plupart sont désireux d’améliorer leur anglais en travaillant dans un environnement international, tout en s’immergeant dans la chaleureuse culture gaélique. Vous rêvez vous aussi de déménager en Irlande ?  Découvrez notre guide qui vous donnera une multitude d’informations pour préparer sereinement votre installation en terre irlandaise.

1. S’installer en Irlande
2. Que faire en arrivant en Irlande ?
3. Coût de la vie en Irlande
4. Travailler en Irlande
5. Accès aux soins
6. L’éducation en Irlande
7. Conduire en Irlande
8. Marché de l’immobilier
9. Communautés d’expatriés vivant en Irlande
10. Classement par rapport au reste du monde
11. Informations essentielles pour vivre en Irlande

S’installer en Irlande

L’Irlande faisant partie de l’Union Européenne, les ressortissants français n’ont besoin ni de visa, ni de permis de travail pour y travailler et s’y installer, et bénéficient des mêmes droits que les citoyens irlandais.

Que faire en arrivant en Irlande

En arrivant en Irlande, la première chose à faire est d’obtenir un numéro PPS (Personal Public Service Number), qui est le numéro unique qui vous permettra de vous identifier au sein du système fiscal irlandais, et dont vous aurez besoin pour l’ensemble de vos démarches sur place.

Pour cela, il vous faudra vous rendre en personne au « Department of Social and Family Affair » le plus proche de chez vous, avec votre passeport ainsi qu’une preuve de logement (facture à votre nom, relevé de compte bancaire, lettre de votre employeur…). Si vous n’avez pas encore de logement fixe et que vous êtes hébergés temporairement chez un ami, vous aurez besoin d’une lettre de votre ami, ainsi que d’une facture à son nom.

Il est également recommandé lors de votre arrivée de vous inscrire au Consulat Français, ce qui permettra de faciliter vos démarches sur place, mais aussi de pouvoir être joignable en cas d’urgence. Cette inscription est extrêmement simple et peut être effectuée directement en ligne, sur le site du Service Public.

Vous aurez aussi besoin d’obtenir un numéro de téléphone irlandais, indispensable pour pouvoir être rappelé lors de votre recherche d’emploi. Pour cela, vous aurez simplement besoin d’un téléphone débloqué et d’une SIM locale.

Enfin, l’ouverture d’un compte bancaire local fait également partie des formalités à accomplir lors de votre arrivée, pour pouvoir recevoir vos salaires notamment. Il vous faudra simplement vous rendre dans l’une des banques irlandaises (telles que Bank of Ireland, AIB, ou encore Permanent TSB) muni de votre passeport et d’une preuve de résidence irlandaise (votre PPS étant tout indiqué pour cela).

Coût de la vie

Classé onzième pays le plus cher au monde devant la France et juste derrière le Royaume-Uni, le coût de la vie en Irlande est ainsi globalement supérieur à celui de l’Hexagone. Mais comme ailleurs, il est essentiel de noter qu’il existe de fortes disparités en fonction des régions. La campagne irlandaise se révèle ainsi globalement meilleur marché que la plupart des grandes villes françaises, mais ce n’est pas le cas de villes comme Dublin, Cork ou Limerick.

Louer un appartement d’une chambre coûte ainsi en moyenne 1 250€ par mois à Dublin, et 892€ à Cork, contre 1 075€ à Paris. Un repas pour deux dans un restaurant milieu de gamme coûte en moyenne 60€ à Dublin et Cork, soit 20% de plus qu’à Paris. Il faut compter environ 163€ pour les charges mensuelles d’un logement (électricité, eau, chauffage, poubelles), tandis qu’un abonnement mensuel à Internet vous reviendra à une quarantaine d’euros. Enfin, une place de cinéma coûte en moyenne une dizaine d’euros en Irlande.

Quel est le volume de votre déménagement?





Travailler en Irlande

Surnommé le « tigre celtique » entre 1995 et 2007 en raison de sa croissance à 6%, l’Irlande a ensuite subi de plein fouet la crise économique de 2007-2008, mais a su se relever en mettant en place une série de mesures et réformes efficaces. Une fiscalité avantageuse, ainsi qu’une volonté affichée d’attirer les start-ups, ont permis à  l’île verte de séduire plusieurs des géants du web, tels que Google, Facebook ou Microsoft. De grands groupes industriels dans les domaines de la cosmétique, de la pharmacie, de la chimie, de l’électronique ou du textile, ont aussi décidé de poser leurs valises sur place.

Depuis, l’Irlande affiche un incroyable taux de croissance à 26,3% pour l’année 2015, ce qui en fait le taux de croissance le plus élevé du monde, et indéniablement l’économie la plus dynamique de l’Union Européenne, malgré un taux de chômage restant important (7,8% en juin 2016).

Aujourd’hui, parmi les secteurs qui recrutent principalement en Irlande, on trouve en premier lieu le secteur tertiaire, avec les nouvelles technologies, l’informatique, les activités bancaires et financières, les télécommunications, mais également le tourisme, via l’hôtellerie et la restauration. Les centres de services internationaux (call-centres) continuent également à recruter en masse. L’industrie n’est néanmoins pas en reste, et plus spécifiquement l’industrie chimique, pharmaceutique, cosmétique et d’équipement médical.

Accès aux soins

Les français installés en Irlande bénéficient d’un accès aux soins identiques à celui des irlandais. La protection sociale est gérée par huit administrations sanitaires régionales. Il est à noter qu’il existe 2 types de prise en charge : les citoyens les plus démunis, qui bénéficient de la Medical Card leur donnant accès à la gratuité de l’ensemble des soins de santé, et les autres citoyens, ne bénéficiant que d’une prise en charge partielle et devant donc participer aux frais de soins de santé. Souvent critiqué, le système de santé irlandais impose parfois de longs délais pour l’obtention d’un rendez-vous, en raison du manque de personnel médical.

Pour ces raisons, les irlandais comme les expatriés sont nombreux à faire appel à un système d’assurance privé, afin d’améliorer leur couverture. Les français peuvent ainsi passer par un assureur privé, ou bien choisir de se tourner vers la CFE, la Caisse des Français de l’Etranger, dont l’avantage est qu’elle permet de conserver ses droits à la Sécurité Sociale en France, exactement comme si vous n’en étiez pas partis.

L’éducation en Irlande

Le système éducatif irlandais dispose d’une structure proche de celle de l’enseignement français, ainsi que des autres systèmes occidentaux :

  • Primary School: d’une durée de 8 ans, il accueille les enfants de 4 à 12 ans, avec dans un premier temps, « Junior and Senior Infants » qui correspond à l’école maternelle, pour les enfants de 4 à 6 ans, puis ensuite, le cycle de la 1ère année à la 6ème année, pour les enfants de 6 à 12 ans, correspondant à l’école primaire. Les écoles primaires sont pour la plupart des établissements paroissiaux subventionnés par l’État.
  • Secondary School: l’enseignement secondaire concerne les adolescents de 12 à 18 ans, et est divisé en deux parties, comme en France : le junior cycle, pour les élèves entre 12 et 15 ans, qui se termine par l’obtention du Junior Certificate (correspondant au Brevet des Collèges), suivi d’une année de transition facultative, puis du senior cycle, pour les élèves entre 16 et 18 ans, qui s’achève par le Leaving Certificate (correspondant au Baccalauréat français). Il existe différents types d’écoles pour l’enseignement secondaire : les écoles secondaires, souvent affiliées à l’église, et gérées par l’état, les « Vocational Schools », qui correspondent à des lycées professionnels,  ainsi que des « Comprehensive Schools », et les « Community Schools ».
  • Supérieur : viennent ensuite les années étudiantes. Il existe en Irlande 7 universités (comme le célèbre Trinity College à Dublin), ainsi qu’une multitude de collèges d’éducation, collèges indépendants et instituts de technologie.

On peut noter qu’une place privilégiée est accordée à l’éducation en Irlande, et ce depuis des années. Le classement international Pearson/The Economist, mesurant la qualité des écoles par pays, place d’ailleurs l’Irlande à la neuvième place mondiale, loin devant la France qui n’atteint que la vingt-troisième position.

Conduire en Irlande

Les citoyens français, tout comme l’ensemble des ressortissants de l’Union Européenne, sont autorisés à conduire en Irlande avec leur permis de conduire national. Les personnes vivant en Irlande depuis plus de 5 ans sont néanmoins tenues de procéder à l’homologation de leur permis de conduire français.

Pour cela, il est nécessaire de se rendre dans un centre du National Driver Licence Service, et d’y amener :

  • un formulaire de demande D401 dûment rempli
  • votre carte d’identité ou votre passeport
  • deux photos d’identité de type passeport
  • votre numéro de PPS
  • une preuve d’adresse

Si vous êtes venus avec votre propre voiture en Irlande, vous aurez besoin de l’immatriculer dans les 6 mois suivant votre arrivée, auprès du Revenue Commissioners.

Il est également essentiel de noter qu’on conduit à gauche en Irlande, tout comme au Royaume-Uni.

Marché de l’immobilier

Après avoir vu l’éclatement de sa bulle immobilière en 2007 suite à la crise, les prix de l’immobilier en Irlande ont fortement chuté, mais sont actuellement en pleine reprise. Néanmoins, comme partout ailleurs, il est essentiel de rappeler que le marché de l’immobilier y fluctue fortement en fonction de la localisation et du type de bien que l’on cherche à acquérir.

La ville la plus chère du pays en matière de logement n’est autre que Dublin, où il faut compter en moyenne 5 289€ du mètre carré en centre-ville, et 3 652€ hors du centre. A Cork il faudra débourser 3 100€ du mètre carré dans le centre, contre 2 623€ en périphérie, tandis qu’à Galway les prix sont bien plus raisonnables, puisque le mètre carré est évalué à 1 603€ en centre-ville, et 1 000€ hors du centre.

Communautés d’expatriés

Nous l’avons vu, l’Irlande attire un grand nombre d’expatriés, de par son dynamisme économique et les nombreuses opportunités professionnelles qui en découlent. On trouverait ainsi 40 000 français installés en Irlande, qu’ils soient étudiants ou jeunes actifs, et près de 300 entreprises françaises y ayant ouvert une filiale. Il y existe également une multitude d’associations culturelles ou évènementielles de français, comme l’Union des Français de l’Etranger d’Irlande, ou encore l’Association des Amis de la France en Irlande.

Avec un solde migratoire net au-dessus de 4 %, l’Irlande est l’un des pays européens accueillant le plus d’étrangers. Les communautés d’expatriés les plus représentées y sont les Polonais, les ressortissants des pays baltiques d’Europe du Nord (Lettonie, Lituanie), ainsi que les Américains.

Classement par rapport au reste du monde

Classé quatorzième PIB nominal par habitant en 2013 (avec $48 608 par tête), loin devant la France à la vingtième position, l’Irlande fait partie des pays les plus dynamiques au monde en matière de croissance économique. Le revenu moyen mensuel y est de $2 991 (2 664€) par mois, contre $2 760$ (2 460€) pour la France.

C’est également l’un des pays où l’on vit le mieux, puisqu’il dispose d’un Indice de Développement Humain de 0,916, ce qui le place directement à la onzième place du classement mondial, sur plus de 160 pays évalués. C’est aussi un pays où l’on est globalement heureux : l’Irlande atteint ainsi la 48e place du classement des pays les plus heureux du monde, via le Happy Planet Index. Celui-ci prend en compte quatre facteurs majeurs : le bien-être des habitants d’un pays, leur impact écologique, leur espérance de vie et les inégalités qui règnent dans leur nation.

Informations essentielles

Langue officielleanglais
Monnaie euro
Fuseaux horairesUTC en hiver et UTC+1 en été
Indicatif téléphonique international+353
Numéros d’urgence112 ou 999
Population 4,6 millions
Electricité comme au Royaume-Uni, le secteur de l’électricité est privatisé en Irlande, et de nombreuses entreprises se partagent le marché. Les plus importantes sont Electric Ireland, Energia, Panda Power, Bord Gais Energy, et Pinergy.
Roule du côtégauche
Pourboire la plupart du temps, le service est déjà intégré à l’addition.
Domaine internet .ie
Autre le français est la langue étrangère la plus parlée par les natifs irlandais.
Likes(0)Dislikes(0)