La recherche d’un futur logement nécessite de se poser de nombreuses questions, souvent essentielles. Parmi elles, celle du DPE, ou Diagnostic de Performance Énergétique. Ce bilan renseigne le propriétaire ou le locataire sur la consommation énergétique globale du logement ainsi que sur ses émissions de gaz à effet de serre. Qu’il s’agisse d’un achat ou d’une location, et à partir du moment où le local est équipé d’installations de chauffage et/ou de production d’eau chaude, le DPE est obligatoire et doit être fourni en même temps que le bail dans le cadre d’une location. Ce document est généralement valable pour une durée de 10 ans.

À quoi sert un DPE ?

Le contexte mais aussi l’urgence climatique ont poussé le gouvernement français à rendre le DPE obligatoire. Désormais, tout logement, qu’il soit vendu ou loué, neuf ou ancien, doit faire l’objet de ce diagnostic. Il doit être réalisé par un professionnel indépendant et fiable ayant souscrit à une assurance.

Le DPE a deux « fonctions » principales. La première consiste à améliorer l’efficacité énergétique des habitations et ainsi à mieux maîtriser l’impact des consommations énergétiques sur l’environnement. La deuxième permet d’avoir une vision globale des possibles dépenses énergétiques que nécessitera le logement. En effet, ce diagnostic indique la quantité d’énergie qui sera consommée pour une utilisation normale de l’habitat. Il est ainsi plus facile de déterminer son budget et d’analyser ses éventuelles futures dépenses.

Enfin, le professionnel ayant effectué le DPE peut fournir des conseils d’amélioration qui permettent aux locataires et aux propriétaires d’envisager de possibles travaux pour réaliser des économies d’énergie. Il s’agit cependant de simples recommandations, et non d’obligations.

Quelles informations trouve-t-on sur un DPE ?

Diagnostic DPETout d’abord, un DPE fait mention d’informations d’ordre général sur la nature du logis, comme le nom du propriétaire, l’adresse, le type de logement, sa superficie et pour finir, le nom du professionnel ayant effectué le diagnostic ainsi que celui de sa société.

Ensuite, un certain nombre d’informations sur les équipements du domicile et sur leur consommation énergétique figurent sur le diagnostic de performance énergétique. Pour commencer, le bilan fait mention de l’ensemble des équipements du logement, comme le chauffage, l’eau chaude sanitaire et la ventilation. Il est ensuite question du type d’énergie utilisée dans le bâtiment (est-ce que les équipements fonctionnent au gaz, à l’électricité, au fioul ou au bois ?). La consommation énergétique des équipements est indiquée en kWh, en énergie primaire ainsi qu’en énergie finale.

Pour finir, le DPE fait également apparaître des pistes d’amélioration afin de mieux gérer la consommation énergétique de la résidence.

Comment lire un DPE ?

La lecture d’un DPE est facilitée grâce à deux étiquettes, énergie et climat. Elles ont chacune 7 classes qui vont de A à G. La lettre A représente la meilleure performance énergétique, tandis que la lettre G indique que le logement est énergivore et que sa performance énergétique est mauvaise. L’étiquette « énergie » permet de connaître la consommation d’énergie primaire en kWh/m².an, et l’étiquette « climat », exprimée en kgeqCO²/m².an, indique la quantité de gaz à effet de serre émise.

Il est important de garder en tête que ces valeurs sont indicatives, et que ces données varient bien entendu en fonction de l’usage réel du domicile, mais aussi de la température effective du chauffage. Si le DPE ne fait pas complètement office de document contractuel, il permet tout de même de se faire une idée générale sur la consommation énergétique globale d’un logement et sur son émission de gaz à effet de serre. Cela facilite notamment la comparaison d’un logement avec un autre au moment de la recherche d’une location ou d’un bien à acheter.

Si la consommation énergétique réelle d’un logement dépend en grande partie de l’utilisation qui en est faite, apporter une attention particulière au DPE permet tout de même de se faire une idée globale sur la consommation énergétique d’un appartement, d’une maison, d’un local ou encore d’un bureau, mais aussi sur l’impact environnemental de cette consommation.

Quel est le volume de votre déménagement?





Likes(0)Dislikes(0)