Chef-lieu de la Martinique dans les Caraïbes, Fort-de-France en est également la ville la plus peuplée, avec plus de 83 000 habitants. Centre économique, commercial et administratif de celle que l’on appelle l’île aux fleurs, Fort-de-France est également connu pour son port, qui représente le premier bassin d’emploi de l’outre-mer français.

Apres avoir souffert de problèmes d’insalubrité ainsi que de sérieuses difficultés économiques durant la fin du vingtième siècle, Fort-de-France a réussi à se réinventer en tant que destination de croisière majeure. Le centre-ville a profité d’une régénération complète, et la capitale de la Martinique est aujourd’hui une ville dynamique en plein développement, attirant chaque année de nouveaux arrivants en quête de soleil et de douceur de vivre.

Vivre à Fort-de-France

1. Coût de la vie à Fort-de-France
2. Quartiers où vivre à Fort-de-France
3. Transports à Fort-de-France
4. Travailler à Fort-de-France
5. Marché de l’immobilier à Fort-de-France
6. Éducation
7. Que faire à Fort-de-France
8. Communautés d’expatriés vivant à Fort-de-France
9. Classement par rapport au reste du monde
10. Une journée dans la vie d’un Foyalais

Coût de la vie

La Martinique est connue pour être l’une des régions de France où la vie est la plus chère : les fonctionnaires présents sur place disposent d’ailleurs d’une « prime de vie chère » de 40%, comparé aux salaires pratiqués en métropole.

Parmi l’ensemble des régions d’Outre-Mer, c’est en déménageant en Martinique que vous trouverez l’écart des prix les plus importants avec la Métropole : les Martiniquais paient ainsi en moyenne 38,2% de plus que les français de métropole, à panier de courses équivalent. En guise de comparaison, l’écart n’est que de 33% en Guadeloupe, et de 28% à la Réunion.

Le coût de la vie à Fort-de-France suit cette tendance : un repas pris dans un restaurant bon marché y coûte ainsi 18 € en moyenne, contre 14 € à Paris.

Pour se loger à Fort-de-France, il faut compter en moyenne 13,08 € du mètre carré à la location, ce qui correspond à environ à environ 392 € pour un appartement d’une pièce (30 m2), et 785 € pour un trois pièces (60 m2).

Où habiter à Fort-de-France

On peut noter que Fort-de-France est une commune très étendue : elle compte donc de nombreux quartiers, dont certains sont très éloignés du centre-ville. Vous trouverez ci-dessous un tour d’horizon rapide des quartiers les plus emblématiques de la ville par catégories, afin de vous aider à décider où habiter à Fort-de-France :

Quartiers haut de gamme

Didier est l’un des quartiers les plus chics de Fort-de-France, il est apprécié pour sa tranquillité et ses logements prestigieux.  C’est aussi le cas du quartier Redoute.

Quartiers familiaux

A Fort-de-France, les familles apprécient le nouveau quartier de l’Etang Z’Abricot, situé à proximité de la nouvelle marina : on y trouve en effet de nombreux logements neufs, ainsi que de nouvelles infrastructures. Néanmoins, de nombreuses familles préfèrent élire domicile en dehors de Fort-de-France, dans des communes telles que Sainte-Luce, Le Diamant, les 3-Ilets, afin de pouvoir être proche de la mer et des activités nautiques.

Quartiers tendance

L’hyper-centre de Fort-de-France est un quartier idéal pour ceux qui souhaitent sortir et profiter de ses nombreux bars, commerces et restaurants.

Quartiers prometteurs

Beaucoup de quartiers de Fort-de-France sont encore considérés comme peu sûrs, voire dangereux. C’est le cas notamment de Trenelle-Citron, ou de Ste Thérèse, mais la situation évolue en raison des efforts engagés par les pouvoirs publics.

Transport

L’agglomération de Fort-de-France est desservie par le réseau de bus Mozaïk, qui compte 59 lignes régulières, desservant Fort-de-France, Schœlcher, Saint-Joseph et Le Lamentin. La ville souffrant d’importants problèmes de circulation aux heures de pointe, il existe également un système de navette mis en place pour désenclaver le centre-ville. Vous trouverez toutes les informations nécessaires concernant leurs tarifs et abonnements sur leur site.

L’aménagement de pistes cyclables est également prévu, à Fort-de-France mais également sur le reste de l’île : la création de 129 km de pistes cyclables sur 15 ans est ainsi planifiée.

Quel est le volume de votre déménagement?





Travailler à Fort-de-France

Comme dans la plupart des villes d’Outre-Mer, le taux de chômage à Fort-de-France est beaucoup plus élevé que le taux de chômage moyen en métropole : il atteint ainsi 27,7% en 2012.

En tant que capitale de la Martinique, Fort-de-France est un important centre administratif : la mairie de Fort-de-France et le Conseil général constituent donc des employeurs importants, tout comme la Chambre de commerce et d’industrie de la Martinique.

Premier port de commerce de la Martinique, premier port de croisière français et sixième port à conteneurs de l’Hexagone, le Port de Fort-de-France génère plus de 1 000 emplois directs, dans le domaine de l’import-export mais également en matière de tourisme.

Parmi les plus gros employeurs de Fort-de-France, on trouve également France Télécom, Carrefour, Groupama, les éditions France Antilles, et de nombreuses banques (comme le Crédit Mutuel et la BNP). Il existe aussi de nombreuses offres d’emploi dans le domaine des services aux entreprises et à la personne : gardiennage, restauration collective, ou encore entretien d’espaces verts.

Marché de l’immobilier

Le marché de l’immobilier de Fort-de-France est caractérisée par une proportion de locataires bien plus importante que dans les autres villes françaises : 54% des habitants de Fort-de-France sont ainsi locataires de leurs logements, contre en moyenne 19% en France métropolitaine.

La répartition entre maisons et appartements est assez équilibrée : 48% du parc immobilier de la ville est constituée de maisons, pour 51,8% d’appartements.

Pour acheter à Fort-de-France, il faut compter en moyenne 2 700 € du mètre carré.

Éducation

La ville de Fort-de-France compte 25 écoles maternelles, 59 écoles primaires, 8 collèges et 7 lycées.

On y trouve également un pôle d’enseignement supérieur, qui totalise un total de près de 6 000 étudiants. L’université des Antilles dispose d’un département Scientifique, d’un département Lettres et Sciences Humaines, et d’un département Droit et Économie.

Fort-de-France dispose aussi de Classes préparatoires aux Grandes Écoles, d’une École de Gestion et de Commerce (associée à la CCI Martinique), ainsi que du Campus Caribéen des Arts.

Que faire à Fort-de-France ?

Vous trouverez ci-dessous quelques-unes des activités incontournables de la ville de Fort-de-France :

  • Jardin de Balata : conçu par l’artiste Jean-Philippe Thoze autour de la maison créole de son enfance, ce jardin exceptionnel abrite aujourd’hui plus de 3 000 espèces de plantes tropicales.
  • Bibliothèque Schoelcher : joyau architectural inscrit à l’inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques, cette superbe bibliothèque abrite une collection d’ouvrages offerte par Victor Schoelcher, politicien français, acquis à la cause abolitionniste dans les Colonies françaises au XIXe siècle.
  • Fort Saint-Louis : véritable fondation de Fort de France, le Fort Saint-Louis est une base navale en activité, offrant un aperçu passionnant de l’histoire de la Martinique. Il offre également un point de vue remarquable sur la baie des Flamands.
  • Distillerie la Favorite : fondée en 1842, cette distillerie élève des rhums vieux dans la plus pure tradition de l’élevage des grands rhums martiniquais. Il s’agit de la seule distillerie de l’île fonctionnant encore à la vapeur. On peut bien entendu y déguster de délicieux rhums !
  • Cathédrale Saint-Louis : monument Historique, cette cathédrale du 19ème siècle dispose d’une superbe façade d’inspiration romano byzantine. À l’intérieur, on peut admirer ses 19 vitraux et ses éléments de mobilier précieux.
  • Le Carnaval : plus grande manifestation populaire de la Martinique, le Carnaval de Fort-de-France a lieu chaque année durant la période du Mardi Gras. Les festivités durent 5 jours, une période de fête incontournable et très animée, brassant rires, musiques et couleurs.

Jardins de Balata à Fort de France

Communautés d’expatriés

La ville de Fort-de-France n’accueille que très peu d’expatriés. 4,5 % de sa population est d’origine étrangère.

Classement par rapport au reste du monde

Fort-de-France est réputée à l’international pour sa superbe baie, la baie des Flamands, qui est classée parmi les plus belles baies du monde.

Dans l’Hexagone, Fort-de-France fait partie des 10 villes les plus pauvres de France, avec un taux de pauvreté de 33%. Elle appartient également aux 10 villes les plus endettées de France.

Une journée dans la vie d’un Foyalais

Vivre à Fort-de-France, c’est avoir la chance de vivre sous le soleil toute l’année, à quelques kilomètres de l’océan, et bénéficier d’un rythme de vie tranquille. Pour se rendre au travail, les Foyalais utilisent leur voiture ou les transports en commun : les embouteillages étant importants, le temps de trajet est généralement assez long.

Le midi, les habitants de Fort-de-France prennent le temps d’effectuer une vraie pause pour déguster une assiette créole, qui peut comprendre boudin local, poulet boucané, colombo ou encore crabe farci. L’art de la sieste est également encore bien présent sur l’île.

Une fois la journée de travail terminée, nombreux sont les habitants qui aiment à se retrouver entre amis ou en famille pour déguster le fameux Ti’ Punch local. La musique est également essentielle en Martinique : les rythmes ensoleillés du reggae et du zouk se font entendre à n’importe quel moment de la journée ou de la nuit. Enfin, les activités de  plein air sont très populaires : les Foyalais profitent de la plage et de ses activités nautiques tout au long de l’année.

Likes(0)Dislikes(0)