La Martinique, île au format magique de carte postale, invite à la flânerie et offre des paysages emplis de soleil, de sable fin, de mer, mais aussi de champs de canne à sucre et de chemins forestiers. Ici, les jardins ont encore l’avantage sur le béton et le mode de vie créole est bercé par une végétation abondante et un climat estival qui dure toute l’année.

Située au centre de l’archipel des Caraïbes et à plus de 7 000 kilomètres de la France métropolitaine, la Martinique est une petite île puisqu’elle mesure 64 kilomètres de long et environ 30 kilomètres de large. Elle demeure cependant la deuxième plus grande île des Petites Antilles, juste derrière la Guadeloupe. Les paysages mêlent aussi bien la mer et les falaises que les montagnes et la forêt tropicale : les yeux n’arrêtent donc jamais de s’émerveiller.

Bien entendu, vivre en Guadeloupe reste différent des moments passés sur place en vacances… Votre déménagement en Martinique implique d’apporter un tout autre regard sur l’île, et de vous adapter au mode de vie créole pour que votre installation se passe pour le mieux. Cuisine, musique, traditions, habitudes et états d’esprit, autant d’éléments que vous aurez certainement plaisir à découvrir.

Mais avant toute chose, il est indispensable de préparer votre déménagement en Martinique, suffisamment à l’avance. Dans ce guide, retrouvez quelques conseils indispensables pour réussir toutes vos démarches.

1. S’installer en Martinique
2. Que faire en arrivant en Martinique ?
3. Coût de la vie en Martinique
4. Travailler en Martinique
5. Accès aux soins
6. L’éducation en Martinique
7. Conduire en Martinique
8. Marché de l’immobilier
9. Communautés d’expatriés vivant en Martinique
10. Classement par rapport au reste du monde
11. Informations essentielles pour vivre en Martinique

S’installer en Martinique

Avant de vous imaginer les pieds dans les plages de sable blanc, ce sont d’abord des formalités administratives qui vous attendent lorsque vous partez vivre en Martinique. Rassurez-vous cependant, la Martinique étant un département et une région de l’outre-mer français, les démarches ne diffèrent pas de celle d’un déménagement dans un autre département ou une autre région de France métropolitaine. Votre carte nationale d’identité suffit en effet à vous rendre sur place.

Parmi les modalités administratives à réaliser en amont de votre déménagement, il sera indispensable de mettre à jour votre situation auprès de différentes administrations, comme la CAF, la CPAM, EDF, les impôts ou encore, en fonction de votre situation, Pôle Emploi. Si vous êtes bénéficiaire de prestations en provenance de différents organismes sociaux, c’est également eux que vous devrez informer de votre changement de situation : la CAF, la Caisse Primaire d’Assurance Maladie, la caisse de retraite ou encore votre complémentaire santé et mutuelle. La plupart de ces démarches peuvent se faire assez facilement en ligne.

Que faire en arrivant en Martinique ?

Afin de payer vos différents frais dans les meilleures conditions et éventuellement percevoir un salaire, à votre arrivée en Martinique, il est essentiel de réaliser le transfert de votre compte en banque vers une agence bancaire locale. Cela vous permettra, entre autres, de garder le même numéro de compte en banque. Cette démarche n’est normalement pas plus contraignante que lors d’un déménagement au sein de l’Hexagone. N’hésitez pas à vous renseigner sur les démarches auprès de votre agence bancaire, ou faites le nécessaire si vous souhaitez changer de banque.

À votre arrivée en Martinique, pensez également à signaler votre changement auprès de vos différentes assurances : automobile, vie et/ou habitation, que vous soyez locataire ou propriétaire. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi passer par le service de La Poste pour réaliser le transfert de votre courrier pendant quelques mois, histoire de vous laisser un peu de marge pour réaliser tous vos changements d’adresse.

L’installation dans votre logement martiniquais nécessitera également la réalisation de plusieurs démarches auprès de vos différents fournisseurs d’énergie, comme le gaz et l’électricité. Pour ce dernier service, il vous faudra par exemple procéder à la résiliation de votre abonnement de France métropolitaine, au relevé de votre compteur et prendre contact avec EDF Martinique pour souscrire à un nouvel abonnement. Pour vous faire une idée des tarifs, pour une puissance souscrite de 18kVA, l’abonnement annuel coûte en moyenne 261,40€.

Toute la partie communication nécessitera elle aussi quelques changements : côté téléphonie mobile par exemple, il existe en Martinique trois principaux opérateurs que sont Digicel, Only et Orange Caraïbes. Renseignez-vous auprès d’eux afin de bien choisir votre offre. Il en va de même au niveau des fournisseurs internet et de téléphonie. Là encore, il existe plusieurs fournisseurs, comme Izi Box, Box Mediaserve, Orange Caraïbes, Only, SFR ou encore ZeOp. Que ce soit pour la téléphonie mobile ou pour internet, sachez que si vous êtes déjà client auprès d’un de ces opérateurs en France métropolitaine, il existe des possibilités de transfert d’abonnement.

Coût de la vie

D’après les chiffres de l’Insee datant de 2010, le coût de la vie en Martinique est relativement plus élevé qu’en France métropolitaine. Le niveau général des prix à la consommation est, en effet, plus élevé de 9,7% en Martinique. Cet écart s’explique principalement du fait de l’importation de la plupart des produits, mais aussi par les habitudes de consommation et le point de vue des ménages de France métropolitaine, opposé à celui des ménages dits “ultra-marins”. Si l’on prend en référence un panier de consommation moyen de type métropolitain, les prix en Martinique sont supérieurs de 16,9% comparés à ceux de France métropolitaine.

Et c’est au niveau des produits alimentaires que l’écart se creuse réellement et est le plus visible. Si l’alimentation représente environ 15% du budget des ménages, aussi bien dans l’Hexagone qu’en Martinique, les prix pratiqués ne sont pas les mêmes et varient en fonction des habitudes de consommation de chacun. Si l’on se base sur un panier métropolitain, l’écart de prix grimpe jusqu’à +45 % en Martinique.

D’autres secteurs affichent eux aussi des écarts de prix assez importants. Concernant l’habillement et les chaussures, par exemple, l’écart est de +7 % en Martinique. Les secteurs du logement, qui comprend loyer et charges comme l’eau et l’électricité, et le secteur de l’ameublement, de l’électroménager et de l’entretien, affichent respectivement des écarts de prix de +7 % et +8 % en Martinique. Côté communication, qui inclut à la fois internet,  téléphonie mobile et envois postaux, les écarts grimpent jusqu’à +16 % en Martinique par rapport à l’Hexagone. L’écart de prix qui concerne la santé, avant remboursement par la Sécurité sociale, est, quant à lui, de +16 % sur l’île martiniquaise.

Concernant le coût de la vie en Martinique, le seul secteur où la tendance s’inverse est celui des transports : la différence de prix est de -4 % par rapport à la France métropolitaine.

Bien entendu, ces données se basent sur des habitudes purement métropolitaines et il est possible de les modérer en adoptant un mode de vie plus local. Tout n’est qu’une question d’adaptation ! Si un lot de 4 yaourts de marque coûte environ 8€ en Martinique (soit 4 fois plus que dans l’Hexagone), il n’y a qu’à tendre les bras pour profiter des produits locaux, comme des noix de coco ou des bananes.

Quel est le volume de votre déménagement?





Travailler en Martinique

En Martinique, le taux d’activité est légèrement inférieur à celui de l’Hexagone. Quant au taux de chômage, d’après les chiffres 2014 de l’Insee, il est largement supérieur à celui de la France métropolitaine. Le marché du travail demeure cependant nettement plus porteur que celui des autres départements de l’outre-mer français. Son taux de chômage est, en effet, inférieur à 20 %, et c’est le seul DOM à être dans cette situation.

Fait intéressant en Martinique : ce sont les femmes qui dynamisent le marché du travail, où elles sont de plus en plus présentes. En effet, entre 2002 et 2009 par exemple, leur nombre a progressé de 1,4% chaque année. Quant au nombre d’hommes présents sur le marché du travail, il stagne depuis plusieurs années.

Mais la Martinique doit cependant faire face à un problème important : celui de l’écart qui se creuse entre les jeunes actifs et les seniors actifs, très présents sur le marché du travail, rendant par l’accès à ce dernier difficile pour les jeunes.

Le cœur du tissu économique repose sur le secteur tertiaire, qui représente en 2007 84% de la valeur ajoutée en Martinique selon l’Insee, tandis que le secteur administratif fournit 41% des emplois salariés.

Santé en Martinique

Hormis les démarches administratives relatives à votre changement de CPAM, l’accès aux soins en Martinique se fait de la même manière qu’en France métropolitaine. La taille de l’île permet d’accéder à un service médical en moyenne en 22 minutes, soit bien plus rapidement que dans la plupart des villes de France. Il est possible de se soigner pour quasiment toutes les spécialités médicales. D’après les chiffres les plus récents de l’Insee, près de 96% des hospitalisations de résidents martiniquais sont prises en charge au niveau local.

Il existe en Martinique une vingtaine d’hôpitaux et de cliniques, dont la clinique Saint Paul à Fort-de-France, l’hôpital Romain Blondet à Saint-Joseph, ou encore le Centre Hospitalier Universitaire de Martinique à Fort-de-France.

L’éducation en Martinique

Si vous décidez de vous installer en Martinique avec vos enfants, soyez rassurés quant aux programmes scolaires, qui sont les mêmes qu’en France métropolitaine. Et vous n’aurez que l’embarras du choix en termes d’écoles de premier ou de second degré.

En effet, il existe en Martinique plus de 200 écoles publiques et une dizaine d’écoles privées du premier degré, ainsi que plus de 80 établissements publics et privés du second degré, qui regroupent les collèges et les lycées.

Côté études supérieures, il existe deux campus en Martinique, Schoelcher et Fort-de-France, qui font tous deux partie de l’Université des Antilles et de la Guyane.

Conduire en Martinique

Si le fait de conduire en Martinique est avant tout un plaisir pour les yeux et si prendre la route sera une belle occasion pour vous de profiter de la beauté des paysages de l’île, sachez que les règles qui s’appliquent sont les mêmes qu’en France métropolitaine : et oui, le code de la route existe aussi en Martinique !

Si la qualité du réseau routier principal est très bonne, sachez qu’il n’existe cependant pas d’autoroute en Martinique, mais plusieurs routes à quatre voies. Les routes nationales, comme celle par exemple située entre Le Lamentin et Trinité, sont également en parfait état. Sur l’île, il est rare de tomber sur des routes difficiles d’accès.

Assez rapidement après votre déménagement et de la même manière que si vous changiez de département, n’oubliez pas de faire inscrire votre nouvelle adresse sur votre carte grise. Ce n’est pas obligatoire, mais vous pouvez également demander à ce que la nouvelle adresse soit inscrite dans le système national des permis de conduire.

Lorsque l’on n’est pas habitué au climat martiniquais, il est également de rigueur de s’habituer à ce qui peut s’apparenter à des contraintes voire des dangers lorsque l’on prend le volant. Le soleil, la pluie ou même la nuit sont des éléments qui peuvent perturber la conduite en Martinique. Les pluies tropicales sont, en effet, bien plus intenses qu’en France métropolitaines, et elles peuvent rendre les routes dangereuses. Quant à la conduite de nuit, il faut savoir que peu de routes sont éclairées en Martinique. Il convient donc, la plupart du temps, de rouler plein phare.

Marché de l’immobilier

En Martinique, le marché de l’immobilier est relativement plus abordable que dans l’Hexagone. Au 1er juillet 2016, le prix du m² moyen est de 3 282€ pour un appartement, et de 3 161€ pour une maison.

Pour se faire une idée de comparaison, en France métropolitaine, le prix moyen d’un appartement en centre-ville est 5 413€. L’idéal reste de consulter les agences immobilières locales pour se faire une idée plus précise de l’offre immobilière en Martinique.

Informations essentielles pour vivre en Martinique

Langue officiellefrançais
Langue localecréole martiniquais
Monnaie Euro
Fuseaux horairesUTC−04:00
Indicatif téléphonique international+596
Numéros d’urgenceSAMU : 15 / Police : 17 / Pompiers : 18 / Urgences : 112
Population 381 400
Electricité EDF Martinique
Roule du côtédroit
Pourboire non obligatoire, mais toujours apprécié
Domaine internet .mq et .fr
Autre le ti-punch, boisson star des apéritifs martiniquais, est également appelé “feu”. Généralement, il se boit sec et en une fois, et il est suivi d’un verre d’eau glacée que l’on appelle “amortisseur”.
Likes(0)Dislikes(0)

Répondre