Le climat social stable et la reprise de la croissance des Pays-Bas attirent de nombreux expatriés français. Pour beaucoup, ce singulier pays dont un quart se trouve au-dessous du niveau de la mer est synonyme de liberté, de tolérance et d’écologie. Si vous souhaitez vivre aux Pays-Bas pour étudier, travailler ou prendre votre retraite, vous n’aurez aucun mal à vous intégrer.

La capitale, Amsterdam, reflète à merveille cette harmonie. Une pléiade d’ethnies, de religions, de classes sociales et de minorités s’y côtoient en toute tranquillité. Entre canaux et maisons penchées, vous vous laisserez vite envoûter par une ambiance cosmopolite unique au monde. Le week-end, la belle campagne bucolique ponctuée de moulins est propice à une balade à vélo ou un pique-nique.

Si vous déménagez aux Pays-Bas, vous découvrirez un pays à la pointe de la modernité qui a tout de même su garder un art de vivre à l’ancienne. Le pays des tulipes vous séduira par son gezelligheid, un concept intraduisible entre sociabilité, convivialité et bien-être.

1. S’installer aux Pays-Bas
2. Que faire en arrivant aux Pays-Bas ?
3. Coût de la vie aux Pays-Bas
4. Travailler aux Pays-Bas
5. Accès aux soins
6. L’éducation aux Pays-Bas
7. Conduire aux Pays-Bas
8. Marché de l’immobilier
9. Que faire aux Pays-Bas ?
10. Communautés d’expatriés vivant aux Pays-Bas
11. Classement par rapport au reste du monde
12. Informations essentielles pour vivre aux Pays-Bas

S’installer aux Pays-Bas

Les ressortissants de l’Union européenne peuvent s’installer aux Pays-Bas sans visa. En outre, ils n’ont pas besoin d’un permis de travail. Toutefois, un séjour aux Pays-Bas peut être refusé s’il va à l’encontre de la législation néerlandaise (par exemple en matière fiscale) ou s’il représente une menace pour l’ordre ou la santé publique.

À partir de 3 mois, vous devrez vous inscrire auprès du Service néerlandais d’Immigration et de naturalisation. Vous recevrez un certificat d’inscription dont vous aurez besoin pour vos démarches fiscales et municipales.

Formalités administratives

Il est conseillé de vous inscrire au registre des Français du consulat de France aux Pays-Bas dès votre arrivée. Vous pourrez ainsi être informé(e) des échéances électorales et évènements qui vous intéressent. En outre, le consulat pourra contacter vos proches en cas d’urgence. Cette inscription facilite également certaines formalités comme le recensement ou la demande de documents d’identité.

Que faire en arrivant aux Pays-Bas

Si vous emménagez dans une grande ville, vous devrez vous inscrire à la mairie qui vous correspond dès votre arrivée. Vous recevrez un numéro BSN (Burgerservicenummer) à présenter pour acheter une voiture, demander une allocation, ouvrir un compte bancaire, etc. Ce numéro remplace l’ancien numéro SOFI. Si vous comprenez le néerlandais, vous pouvez consulter le site du Burgerservicenummer. Dans le cas contraire, vous trouverez des informations générales en français sur le site de la mairie de la Haye et en anglais sur celui de la mairie d’Amsterdam.

Pour ouvrir un compte bancaire aux Pays-Bas, il vous suffira de présenter une pièce d’identité, un justificatif de résidence et un numéro BSN. Pratique, la plupart des cartes de débit peuvent être utilisées pour payer de petits achats comme le journal, le pain, etc.

Par ailleurs, les Pays-Bas disposent d’un excellent réseau de télécommunications. 13 millions de Néerlandais utilisent un téléphone portable pour 16 millions d’habitants ! Par conséquent, les cabines téléphoniques ont entièrement disparu. Il existe deux types de tarification pour les abonnements mobiles :

  • abonnement qui varie en fonction de l’heure ;
  • abonnement à prix fixe.

Si vous souhaitez obtenir une ligne téléphonique, vous devrez vous rendre dans un magasin KPN Primafoon muni(e) de votre permis de séjour, de votre passeport, de votre contrat de travail, d’un numéro de compte bancaire et d’un justificatif de domicile.

En ce qui concerne Internet, 99% de la population des Pays-Bas peut accéder à l’ADSL. Vous n’aurez donc aucun problème de connexion. Les principaux fournisseurs comprennent Orange SA, KPN et Tele2. N’hésitez pas à comparer les offres car les prix varient. En outre, pas besoin de ligne téléphonique pour obtenir Internet.

Le coût de la vie aux Pays-Bas

Le coût de la vie aux Pays-Bas est un peu plus élevé qu’en France, mais cette différence ne concerne pas toutes les dépenses. En outre, les salaires sont plus élevés, et le pouvoir d’achat également.

Par exemple, vos courses au supermarché vous coûteront en moyenne 20% de moins qu’en France. Un repas au restaurant vous coûtera dans les 15 € dans un établissement bon marché, et dans les 60 € pour un restaurant un peu plus élégant. Un abonnement mensuel en salle de sport coûte environ 26 €, et une entrée au cinéma 10,50 €. Le transport est plus cher que dans l’hexagone. Comptez 2,90 € pour un ticket à l’unité et 75 € pour un abonnement mensuel.

Mais la vraie différence se situe au niveau des loyers. La location d’un appartement une pièce coûte en moyenne 903 € en centre-ville, et 684 € en périphérie. Un appartement trois pièces coûte en moyenne 1532 € en centre-ville, et 1095 € en périphérie. Cependant, certaines grandes villes à l’instar d’Amsterdam font monter ces moyennes. Par exemple, si vous vivez à Rotterdam, vous dépenserez 40% de moins que dans la capitale sur votre loyer ! Le prix des charges est similaire à la France, environ 150 € par mois, avec l’avantage de pouvoir choisir des énergies vertes.

Quel est le volume de votre déménagement?





Travailler aux Pays-Bas

Avec un taux de chômage de 5,4%, le marché de l’emploi néerlandais fait bien des envieux en Europe.

Les ressortissants européens peuvent travailler librement aux Pays-Bas, à condition de s’inscrire auprès de la Police des étrangers et de disposer d’un permis de résidence. Il est possible de travailler légalement jusqu’à 45 heures par semaine et 9 heures par jour.

Si vous souhaitez travailler aux Pays-Bas, votre futur employeur est en droit de vous demander un certificat de bonnes mœurs et de bonne conduite avant de vous embaucher ! Bien que des connaissances de néerlandais soient appréciées, de nombreuses entreprises utilisent l’anglais pour communiquer. Vous pouvez chercher un travail dans les journaux, sur Internet ou auprès du service public de l’emploi (UWV Werkbedrijf). Les Néerlandais apprécient également les candidatures spontanées.

Les secteurs qui recrutent le plus sont les biotechnologies, la santé, l’agroalimentaire, l’industrie chimique, les technologies de pointe, les industries créatives, la logistique, l’énergie et l’eau. En outre, les secteurs de la communication et des technologies de l’information sont en plein essor, ainsi que le télétravail.

L’accès aux soins aux Pays-Bas

Tous les résidents des Pays-Bas, de nationalité néerlandaise ou non, adhèrent automatiquement au plan d’assurance national. Cependant, l’assurance qui couvre les frais médicaux ordinaires après une maladie est réservée aux employés aux revenus limités. Par conséquent, une complémentaire santé est nécessaire. Après votre déménagement aux Pays-Bas, vous disposez de 4 mois pour choisir une assurance.

L’assurance-maladie basique comprend les soins des médecins généralistes et spécialistes, les médicaments, la santé mentale, les soins dentaires pour les enfants et la couverture médicale à l’étranger. Si vous avez besoin de consulter un spécialiste, vous devrez d’abord passer par votre généraliste. En cas d’urgence, vous pouvez vous rendre à l’hôpital.

Aux Pays-Bas, il existe deux types de pharmacies :

  • l’Apotheek, qui fournit tous les types de médicaments ;
  • le drogist, qui ne propose que des médicaments sans ordonnance.

L’éducation aux Pays-Bas

Aux Pays-Bas, l’éducation est obligatoire de 4 à 16 ans. 70% des jeunes néerlandais sont scolarisés dans des écoles privées gratuites, car subventionnées. Ces écoles privées proposent la plupart du temps une éducation religieuse ou une pédagogie spécifique, par exemple Montessori. En outre, les écoles internationales reçoivent des fonds du gouvernement et les frais sont relativement accessibles. 3 établissements scolaires proposent une scolarité en français.

Le système éducatif néerlandais s’organise de la façon suivante :

  • École primaire (Primair Onderwijs), de 4 à 12 ans
  • VMBO, de 12 à 16 ans.

Ou

  • HAVO, de 12 à 17 ans. Cette option permet de préparer une licence.

Ou

  • VWO, de 12 à 18 ans. Seule cette option permet d’accéder à une formation de master à l’université.

Le système d’enseignement supérieur des Pays-Bas est adapté aux étudiants étrangers, et de nombreux cours sont dispensés en anglais. Le pays compte 15 universités, et certaines accueillent jusqu’à 36% d’étudiants en provenance d’autres pays. Il existe trois types d’établissements :

  • Universités à enseignement généraliste (Wetenschappelijk Onderwijs ou O)
  • Écoles supérieures professionnelles (Hogescholen ou H-BO)
  • Universités ouvertes (Open Universiteit ou U.), qui dispensent des formations continues.

Les formations les plus demandées sont le droit et les sciences humaines, les études d’ingénieur, la gestion et l’économie. La plupart des universités exigent un examen d’entrée ou l’obtention d’un diplôme d’enseignement secondaire. Les frais d’inscription sont d’environ 1500 € pour les universités, et 2500 € pour les Hogescholen.

Conduire aux Pays-Bas

Le permis de conduire français est valable pendant un an aux Pays-Bas à condition qu’il date de moins de 10 ans. Dans le cas contraire et au bout d’un an, vous devrez échanger votre permis français contre un permis néerlandais. Pour ce faire, adressez-vous à la mairie de votre lieu de résidence muni(e) de votre permis français ainsi que d’une pièce et d’une photo d’identité. Vous pouvez également passer votre permis sur place en vous inscrivant au registre municipal de La Haye. À noter que le permis à points n’existe pas aux Pays-Bas.

Vivre aux Pays-BasLe code de la route et les lois en vigueur sont similaires à la France. La principale différence réside dans le respect des cyclistes. En effet, le vélo est le principal moyen de transport aux Pays-Bas et les cyclistes ont la priorité sur les voitures. De plus, le marquage au sol est conçu en faveur de ces derniers. À Amsterdam, certaines rues sont même réservées aux vélos ! Dans les villes en général, de nombreuses personnes préfèrent laisser leur voiture sur un parking et se déplacer à pied, à vélo ou en transports en commun.

Le marché de l’immobilier aux Pays-Bas

La densité des Pays-Bas est la plus forte d’Europe. Par conséquent, la demande immobilière est supérieure à l’offre, ce qui se répercute sur le prix. Il n’est pas inhabituel que plusieurs familles partagent une maison de plusieurs étages en raison de la pénurie de terrains. Depuis quelques années, le marché de l’immobilier est en plein essor, avec une augmentation des transactions de 62% depuis 2013 ! En outre, le nombre de logements construits a augmenté de 108% en seulement deux ans.

Si vous envisagez de vivre plus de 5 ans aux Pays-Bas, il est conseillé d’acheter plutôt que de louer. En effet, au-delà de 5 ans, la hausse des prix du marchés et des frais liés à la location rendent l’achat plus intéressant par rapport à une location. De plus, le prix au mètre carré à l’achat est inférieur à la moyenne française, tandis que le prix moyen des loyers est largement supérieur. Comptez une moyenne de 3 510 € par mètre carré pour un logement en centre-ville, et 2 379 € par mètre carré en périphérie. La ville la plus chère est Amsterdam, avec des prix à l’achat jusqu’à 50% plus chers que dans d’autres villes comme Rotterdam ou La Haye.

Que faire aux aux Pays-Bas

Vous vous demandez que faire aux Pays-Bas ? La plupart des visiteurs restent dans les alentours d’Amsterdam, et c’est bien dommage. Même si la capitale néerlandaise est une visite incontournable, le pays abrite de nombreux autres trésors. Les expatriés des villes visiteront les métropoles ultra-modernes de Rotterdam ou La Haye. Les expatriés des champs découvriront une Hollande de carte postale à Maastricht ou Kinderdijk. Les moulins de ce petit village idyllique sont d’ailleurs inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Enfin, les amateurs de fromage ne manqueront pas de visiter Gouda ou Edam !

Communautés d’expatriés

Les Pays-Bas font partie des pays de prédilection des expatriés français. Le pays compte 24 000 français inscrits au consulat, et les associations et communautés françaises abondent. Les communautés d’expatriés les plus importantes sont la communauté turque, marocaine, indonésienne et allemande. Avec plus de trois millions d’immigrés, il est très facile de s’intégrer au pays des tulipes.

Classement par rapport au reste du monde

Les Pays-Bas sont la 16ème économie mondiale et le 2ème exportateur mondial de produits agroalimentaires. Et ce dynamisme tourné vers l’extérieur leur est profitable. En effet, le pays se situe en 7ème position mondiale en termes de revenu disponible par habitant, et en 13ème position en termes de qualité de vie.

Informations essentielles

Vous envisagez de vous installer là-bas ? Retrouvez toutes les informations essentielles à connaître pour vivre aux Pays-Bas.

  • Langue officielle : néerlandais
  • Monnaie : euro
  • Fuseau horaire : UTC + 1
  • Indicatif téléphonique international : 0031
  • Numéros d’urgence : 112
  • Population : 16 838 413 habitants
  • Électricité : le consommateur néerlandais peut choisir son fournisseur d’énergie, y compris des options vertes (éolienne, solaire, etc.). Vous pouvez comparer les fournisseurs sur https://www.energievergelijken.nl/en/energy-suppliers
  • Roule du côté : droit
  • Pourboire : non obligatoire mais habituel dans les restaurants, hôtels et taxis
  • Domaine internet : .nl
  • Autre : Les Néerlandais sont les plus grands du monde, avec une taille moyenne de 184 cm pour les hommes et de 170 cm pour les femmes.
Likes(0)Dislikes(0)