Vous avez la bougeotte ? Vous ne pouvez pas compter sur une année sabbatique accordée par l’entreprise et une année en Erasmus, version adulte, n’est plus vraiment pour vous…  Le temps est venu pour vous de saisir l’occasion et déménager en Europe pour y vivre et travailler !

Les meilleurs secteurs pour trouver un emploi en Europe

Alors que le secteur de technologie est en pleine expansion, de plus en plus de villes européennes positionnent comme centres mondiaux d’innovation. Les entrepreneurs ont aussi l’embarras du choix, car les gouvernements des pays européens souhaitant reconstruire leur économie offrent aux investisseurs étrangers des avantages uniques.

L’industrie hôtelière européenne se délecte également de son heure de gloire, alors cela pourrait être le moment opportun de changer de direction et de poursuivre une carrière dans l’hôtellerie. Malgré le fléau d’incertitude économique, en 2015 l’Europe a connu 609 millions de touristes, soit 29 millions de plus qu’en 2014 selon l’Organisation Mondiale du Tourisme.

1. Dublin

Le quartier des « Silicon Docks » sur l’Ile d’Emeraude est une mine d’innovation, les gros joueurs tels que Google, LinkedIn, Amazon, Twitter et Facebook ont tous un bureau à Dublin. A ces marques très connues comme étant des pionniers dans l’industrie de technologie, s’ajoutent de nombreuses start-ups comme DropBox, qui a également un siège international dans la capitale irlandaise.

2. Barcelone

L’Espagne a durement souffert de la crise de la zone euro, ses villes principales se sont effondrées à cause du fardeau du taux de chômage extrêmement élevé. Toutefois l’Espagne a enfin trouvé la lumière au bout du tunnel et on dirait que Barcelone fleurit, malgré, ou même à cause de, l’adversité à laquelle la ville a dû faire face.

Le quartier de Poblenou faisant l’objet d’un réaménagement afin d’être transformé en centre informatique et technologique, et le gouvernement proposant des avantages et des subventions aux nouvelles entreprises, les personnes parlant espagnol et catalan ont un large choix pour travailler dans les secteurs de la banque, des jeux vidéo, du tourisme ou encore de la logistique.

L’heure est venue de parfaire votre espagnol ? Nous adorons l’application Babbel, qui rend la maîtrise d’une nouvelle langue facile à faire. L’appli a même une fonction de reconnaissance vocale vraiment pratique et offre des leçons amusantes, en mini-portion, qui sont adaptées à votre expérience et à vos besoins.

3. Berlin

Berlin ist arm, aber sexy! « Pauvre mais sexy ». Connue comme la destination mondiale pour la créativité, Berlin attire les gens novateurs et branchés en masse, des quatre coins du monde depuis que le slogan a vu le jour. Les loyers, relativement bas, ont certainement permis aux personnes un peu plus « arty » de déménager à Berlin, un beau deux pièces en centre-ville coûtant 450€ en moyenne.

Dernièrement, Berlin a réaffirmé son statut comme véritable atelier de création pour la scène technologique et recèle de ses nombreux avantages pour attirer les investisseurs en capital-risque et les entreprises. Angela Merkel s’est même référée aux start-ups berlinoises (y compris la grande plateforme de distribution audio en ligne, Soundcloud) comme l’élément qui fait fleurir l’industrie. Grâce à la scène vibrante et créative de la ville, on s’attend à ce que 100 000 nouveaux emplois soient créés d’ici 2020.

4. Bucarest

Nul ne peut nier l’avenir très prometteur de la Roumanie qui devient un pays beaucoup plus vif et énergétique que les médias peuvent faire croire. Étant l’un des quelques « tigres économiques » européens, la Roumanie connaît un boom économique jamais vu auparavant et le niveau de vie rivalise désormais avec celui des pays d’Europe occidentale.

Avec un taux de chômage inférieur à celui du Royaume-Uni, une croissance économique de 4,1% et une augmentation constante des salaires, Bucarest déborde d’énergie ; il faut le voir pour y croire. Le gouvernement libéral assume sa responsabilité, en adoptant des lois qui visent à encourager l’investissement et la compétition dans les nouveaux secteurs, tels que l’énergie et les télécommunications.

5. Paris

Pour reprendre les propos d’Audrey Hepburn, « Paris est toujours une bonne idée », et pour ceux qui souhaitent pénétrer le secteur hôtelier, il y a bien pire que Paris. Si la capitale française a connu une baisse du tourisme en 2015/2016 suite aux événements de la fin 2015, elle devrait atteindre une croissance de 2,7% de revenu par chambre disponible en 2017, ce qui la rend la ville la plus prospère pour les hôteliers et potentiellement-une destination de choix pour ceux qui souhaitent poursuivre une carrière dans cette industrie.

6. Vienne

La capitale autrichienne occupe la première place du classement Mercer de cette année comme la meilleure ville du monde pour travailler et vivre. Il a s’agit de l’enquête annuelle sur la qualité de vie dans plusieurs villes, sur la base de 39 critères pondérés en fonction des besoins des expatriés. 13 villes européennes y figurent parmi les vingt meilleures. Célèbre pour ses arts, son infrastructure, son taux de criminalité bas, Vienne jouit d’une note de qualité de vie très élevée et figure en deuxième position du classement des 10 villes les plus agréables du monde, publié par The Economist en 2015.

Alors qu’une maîtrise de l’allemand serait une bonne aide pour trouver du travail, la plupart des Viennois sont très à l’aise en anglais. Trouver un emploi dans le marketing ou la technologie, ou même au sein des Nations-Unies est plus facile que l’on ne peut penser si vous parlez un minimum anglais.

7. Amsterdam

L’entreprenariat aux Pays-Bas a bénéficié des conditions fiscales généreuses. Le taux d’entreprenariat est actuellement plus élevé de 6% aux Pays-Bas par rapport au reste de l’Europe, avec un taux de chômage de 3,5%.

Vous cherchez un emploi au sein d’une société de premier ordre ? Un tiers de tous les emplois à Amsterdam sont chez les multinationales étrangères ayant un siège aux Pays-Bas et puisque l’anglais est largement répandu dans le monde professionnel, les candidats qui parlent couramment le néerlandais sont fortement appréciés.

Ceci étant dit, une connaissance de la langue du pays est toujours un atout lorsque l’on postule pour un emploi.

Quel chemin allez-vous prendre maintenant ? Jetez un œil aux 10 façons pour déménager à l’étranger pour pas cher.

Likes(0)Dislikes(0)