Malgré un coût de la vie toujours plus élevé, Londres continue d’attirer les visiteurs et expatriés de toute la planète comme un aimant, en particulier les Français. On la surnomme d’ailleurs la 6ème ville française du monde ! Cette mégalopole multiculturelle et plateforme économique internationale représente toujours une sorte d’eldorado européen pour les personnes à la recherche d’opportunités.

Si vous envisagez de déménager au Royaume-Uni pour vous installer à Londres, vous cohabiterez avec plus de 50 nationalités dans une ville trépidante qui ne dort jamais. Avec ses milliers de musées, galeries et évènements d’envergure internationale ainsi que la célèbre City, Londres s’impose comme la capitale économique et culturelle du Vieux Continent.

1. Coût de la vie à Londres
2. Quartiers où vivre à Londres
3. Transports à Londres
4. Travailler à Londres
5. Marché de l’immobilier à Londres
6. Éducation
7. Que faire à Londres
8. Communautés d’expatriés vivant à Londres
9. Classement par rapport au reste du monde
10. Une journée dans la vie d’un Londonien

Coût de la vie

Ce n’est pas une légende, la vie est chère à Londres. Toutefois, la livre est au plus bas depuis plusieurs mois, un avantage non négligeable pour les visiteurs et expatriés en provenance de la zone euro. En outre, certaines dépenses sont moins élevées qu’à Paris. C’est par exemple le cas des courses au supermarché, qui vous coûteront environ 22% moins cher que dans la capitale française. En revanche, pour un repas au restaurant, vous paierez environ 9% de plus.

Un abonnement mensuel en salle de sport vous coûtera environ £46 (53 €) et une place de cinéma dans les £12 (14 €). Les transports sont très chers à Londres. Prévoyez £130 (150 €) pour un abonnement mensuel.

Néanmoins, c’est au niveau des loyers que se situe la différence la plus importante. Comptez environ 1 680 £ (1 942 €) pour un appartement une pièce au centre-ville, et £1 165 (1 346 €) en périphérie. Un appartement trois pièces vous coûtera dans les £3 097 (3 578 €) au centre-ville, et dans les £1 947 (2 249 €) en périphérie. Une moyenne de loyers 62% plus élevée que celle de Paris, et 148% plus élevée que celle de Manchester ! Les charges mensuelles vous coûteront environ la même chose que dans l’hexagone.

Quartiers où vivre à Londres

Vous ne savez pas où habiter à Londres ? Cette ville tentaculaire abrite de nombreux quartiers extrêmement éclectiques.

Habiter à Londres

Familiaux

Chiswick (à prononcer « tchisik ») est un quartier calme et résidentiel apprécié des familles, en particulier des jeunes couples avec enfants. L’ambiance y est chaleureuse et animée, avec de nombreuses petites boutiques, pubs et espaces verts au bord de la Tamise.

West Kensington est également un excellent quartier pour les familles, qui apprécient de pouvoir se déplacer à pied pour emmener leurs enfants à l’école ou faire leurs courses.

Haut de gamme

South Kensington est l’un des quartiers les plus prisés de la capitale britannique, en particulier des expatriés français. En plein centre-ville, il abrite de superbes maisons victoriennes et de nombreux cafés. Les loyers sont très élevés.

Knightsbridge est un quartier très huppé aux grandes enseignes de luxe comme Harrods, Dior ou Louboutin. C’est le quartier du célèbre Victoria and Albert Museum, le plus grand musée d’art et de décoration du monde.

Tendance

Londres est une ville tendance par définition et les quartiers branchés sont nombreux. Le quartier de Camden Town est très apprécié des jeunes actifs et musiciens alternatifs pour ses marchés et son ambiance animée. Berceau de la culture underground de Londres, vous n’y trouverez pas de grandes enseignes mais une pléiade de petites boutiques loufoques.

Notting Hill est un quartier populaire, en particulier depuis le film du même nom. Malgré des origines assez modestes, le quartier est de nos jours chic et branché. Les évènements les plus célèbres de Notting Hill sont le carnaval (en août) et le marché aux puces de Portobello Road.

Prometteurs

Earl’s Court est en pleine transformation et va être réhabilité avec de nouvelles infrastructures. Ce quartier historique très bien placé représente une aubaine pour les investisseurs, car les prix sont encore raisonnables par rapport au quartier voisin de South Kensington.

Fulham est un quartier calme assez huppé mais les prix restent en dessous de ceux de South Kensington. Par conséquent, c’est un excellent quartier si vous prévoyez de vous installer à Londres. Vous apprécierez ses nombreux parcs et restaurants.

Transports à Londres

Londres est une ville tentaculaire et à moins de rester dans l’hyper-centre, les transports sont indispensables. Les trajets à l’unité sont extrêmement chers, assurez-vous donc d’acquérir une carte Oyster rechargeable dès votre arrivée. Bon à savoir, les moins de 11 ans voyagent gratuitement et les moins de 16 ans bénéficient de réductions. L’une des particularités du système de transports de Londres est que le prix du ticket varie selon l’heure.

Le métro fonctionne à partir de 5h et s’arrête entre 23h et 1h selon les lignes. Certaines rames sont ouvertes toute la nuit le week-end. Vous risquez d’avoir quelques difficultés au début car des métros allant dans des directions différentes passent sur le même quai. Mais vous vous y habituerez vite !

Le bus représente une alternative économique au métro, et qui n’a pas rêvé d’emprunter les beaux bus rouges britanniques au quotidien ? En outre, si votre carte Oyster est vide en montant dans le bus, vous avez droit à un trajet gratuit jusqu’au prochain point de vente. Certaines lignes de bus fonctionnent toute la nuit.

Si vous vivez en banlieue, vous pourrez emprunter les trains Docklands Light Railway (DLR) ou Overground.

Enfin, il est également possible de se déplacer en bateau le long de la Tamise à des tarifs attractifs, et les détenteurs de la carte Oyster bénéficient d’une réduction de 10%.

Quel est le volume de votre déménagement?





Travailler à Londres

Vous hésitez à déménager à Londres à cause du Brexit ? Ne vous en faites pas trop. Malgré celui-ci, le taux de chômage au Royaume-Uni a atteint son niveau le plus bas en 11 ans. Le taux de chômage à Londres est de 6,1%, soit un peu plus élevé que la moyenne nationale de 4,9%. De fortes disparités existent entre les différents quartiers, avec des taux pouvant varier de 4% à 15%. Les salaires sont plus élevés que la moyenne britannique, avec une moyenne hebdomadaire de £632.

Les secteurs qui recrutent le plus sont les suivants :

  • Activités spécialisées, techniques et scientifiques
  • Commerce de gros et de détail
  • Services administratifs et d’appui
  • Santé et action sociale

Si vous prévoyez de travailler à Londres, des connaissances d’anglais sont indispensables. Toutefois, un niveau basique est parfois accepté pour des petits boulots peu qualifiés, en particulier dans le secteur du tourisme et de la restauration. Les autres langues sont également fortement valorisées.

Marché de l’immobilier à Londres

Le marché de l’immobilier au Royaume-Uni est « inabordable » selon la première ministre britannique Theresa May. En effet, les prix ne cessent de grimper, en particulier dans la capitale. Par conséquent, le taux de propriétaires s’effondre. Toutefois, il est plus intéressant d’acheter que de louer, car les loyers dépassent en moyenne la moitié des revenus des ménages. D’ailleurs, de nombreux britanniques et expatriés à Londres sont dans l’obligation de vivre en colocation. Le prix moyen au mètre carré est de £13 343 (16 569 €) au centre-ville, et de £7441 (8 596 €) en périphérie.

Éducation

Il existe trois types d’écoles à Londres :

  • les établissements anglais publics (state schools), gratuits ;
  • l’enseignement anglais privé et payant ;
  • l’enseignement français ou bilingue français/anglais privé et payant .

La capitale britannique est réputée pour ses universités, en particulier l’University College, l’Imperial College et le King’s College.

Que faire à Londres

Même si vous vous installez à Londres pour toujours, vous ne pourrez jamais tout visiter. Londres est une ville riche en musées, attractions, marchés mais offre aussi une diversité de quartiers et ambiances à découvrir. Voici quelques incontournables :

  • British Museum
  • Tour de Londres
  • Abbaye de Westminster, Parlement et Big Ben
  • London Eye
  • Tower Bridge
  • Buckingham Palace et Hyde Park
  • Musée de cire Madame Tussauds
  • Camden Market
  • Borough Market
  • Brick Lane Market

Déménager à Londres

Communautés d’expatriés vivant à Londres

Plus de 300 000 français ont choisi de vivre à Londres, généralement en quête d’opportunités professionnelles. Ils sont également attirés par l’incroyable offre culturelle de la capitale. La plupart sont des étudiants, jeunes professionnels ou jeunes familles. Avec plus de 50 nationalités et 300 langues, Londres est une ville où il est facile de s’intégrer. D’ailleurs, le maire actuel est le fils d’un immigré pakistanais.

Classement par rapport au reste du monde

Londres est considérée comme la ville la plus riche au monde en raison du nombre de milliardaires qui y ont élu domicile. En outre, elle figure régulièrement en tête de classement des villes les plus visitées de la planète.

Une journée dans la vie d’un Londonien

Comme dans la plupart des grandes villes, les Londoniens doivent se lever tôt en raison du temps de trajet jusqu’à leur travail. La plupart se déplacent en transports en commun même s’ils viennent de banlieue en raison des difficultés de stationnement au centre-ville et des embouteillages. Certains ont le temps d’aller courir au bord de la Tamise ou dans les nombreux parcs de la capitale. Après une pause-café, ils commencent leur journée de travail vers 9h00 et terminent généralement vers 17h00, avec une courte pause pour le déjeuner. Les Londoniens sans enfants se retrouvent souvent au pub entre collègues pour un « after work drink ». Le week-end, ils profitent des activités ou des espaces verts de la capitale. Aux beaux jours, ils partent souvent sur la côte ou dans la campagne.

Likes(0)Dislikes(0)

Répondre