Quelle que soit votre position politique à l’égard des impôts, nul ne peut nier l’impact que cela a sur la vie personnelle de chacun : le niveau de taxation dans votre pays de résidence détermine la somme d’argent que vous ramenez réellement chez vous. Cela peut donc avoir de l’influence sur le quartier que vous habitez, les plaisirs que vous pouvez vous offrir et votre capacité ou non à acheter une propriété.

Peu de personnes, à l’exception de ceux qui sont nettement très fortunés, déménageront dans un nouveau pays uniquement à cause d’un niveau d’imposition moins élevé. Ceci étant dit, le niveau de taxation peut être un facteur qui fait pencher la balance lorsque vous considérez déménager à l’étranger. Vivre dans le pays le moins taxé au monde présente certainement quelques avantages ! Cela est la raison pour laquelle nous avons compilé cette liste comparative des différents impôts et taxes dans les destinations du monde les plus populaires pour les expatriés.

L’impôt sur le revenu

Il s’agit d’un impôt direct calculé au niveau du foyer fiscal, qui porte sur les salaires et l’ensemble des revenus composant le foyer tels que l’auto-entreprenariat, les rentes et autres investissements (à titre d’exemple, les intérêts de l’épargne, les revenus locatifs ou les dividendes sur actions ordinaires).

Tableau comparatif des taux d’imposition

PaysTranches d'impôt sur le revenuSalaire annuel moyenTaux moyen d'imposition
France0-45%36 066€30%
Australie0-47%77 433 AUD
(= 68 731€)
32.5%
Canada15-33% (taxe fédérale)
+ 4-25.75% (taxe provinciale)
62 420 CAD
(=43 000€)
20.5% (fédéral)
+ taxe provinciale (par exemple, 9.15% en Ontario)
Singapour0-20%88 415 SGD
(=58 420€)
7%
Suisse0-40% (perçu au niveau fédéral, cantonal et municipal) 86 812 CHF
(=80 110€)
Par exemple 21% (canton de Genève)
Royaume-Uni0-45%27 600 GBP
(=25 468€)
20% (taux de base avec abattement de base de 10 600 GPB)
États-Unis0-39.6% (fédéral)
+ 0-13.3% (étatique)
+ 0-3.645% (local)
57 139 USD
(=50 723€)
25% (fédéral)
+ provincial (par exemple 5.9% à New York)
+ local (par exemple 3.645% dans la ville de New York)

Le tableau comparatif ci-dessous vous fournit un aperçu des taux d’imposition sur le revenu dans les pays de destinations les plus populaires, chaque pays est détaillé par la suite.

France

Impôts sur revenu

Dans le cadre des mesures d’austérité de la France, une surtaxe a été imposée sur les revenus les plus élevés perçus en 2012, 2013 et 2015, Il s’agit d’une taxe supplémentaire de 3% pour une personne dont le revenu est compris entre 250 000 et 500 000€ (les familles sont exonérées), et un supplément de 4% pour toute personne ayant un revenu supérieur à 1 000 000€, peu importe leur situation familiale.

Le revenu imposable porte sur l’ensemble des revenus composant un foyer. Afin d’éviter un taux d’imposition très élevé en cas de haut salaire mais plusieurs personnes vivant sur ce dernier, le revenu du foyer est divisé par un nombre de parts. Un barème progressif de l’impôt sur le revenu est appliqué au quotient familial avant que les parts ne soient remises ensemble.

Australie

Le système fiscal en Australie est rendu plus compliqué par la structure fédérale. Le taxes sont perçues par le gouvernement fédéral, étatique et local. Pendant trois années fiscales (du 1er juillet 2014 au 30 juin 2017), le gouvernement a introduit une taxe temporaire de 2% au plus haut taux marginal d’imposition, ce qui hausse ce taux à 47% (plus ou moins 2% pour les cotisations Medicare).

Impôt sur le revenu

L’impôt sur le revenu est prélevé uniquement au niveau fédéral. L’abattement individuel de l’impôt sur le revenu est de 18 200 AUD et ensuite le niveau de taxation varie entre 19 et 45%. Les gains en capital font partie du revenu à des fins fiscales.

Cotisations Medicare

Il s’agit d’une contribution au système de santé public (Medicare), prélevée par le gouvernement fédéral, au taux de 1,5% du revenu imposable.

Taxe sur les produits et services

Cette texe est prélevée par le gouvernement fédéral au taux de 10% pour la plupart des biens et services.

Impôts fonciers

Tous les Etats, à l’exception des Territoires du Nord, perçoivent un impôt foncier annuel pour les propriétaires fonciers basé sur la valeur locative cadastrale. Les droits de timbre sur le transfert de titre de propriété varient d’un Etat à l’autre.

Canada

Les impôts sont perçus au niveau fédéral et provincial.

Impôt sur le revenu

Les deux gouvernements perçoivent un impôt sur le revenu total imposable d’un individu. Au niveau fédéral, il y a un abattement individuel de 11 038 CAD puis un taux de taxation qui varie entre 15 et 29%. Le taux d’imposition provincial varie entre 4 et 25.75% et chaque province applique un barème progressif (à l’exception de l’Alberta qui applique un barème forfaitaire). Seulement la moitié du gain en capital est considéré comme du revenu, l’autre moitié est exempte d’impôt.

Taxe de vente

Egalement perçue par le gouvernement fédéral (taxe des biens et services au taux de 5%) et par le gouvernement provincial (dont le taux varie entre 2 et 12%). La taxe de vente harmonisée combine la taxe de vente provinciale et la taxe des biens et services.

Impôts fonciers

Il en existe deux formes, les deux sont perçues par le gouvernement municipal : un qui est basé sur la valeur d’un bien immobilier et payé par le propriétaire ; puis l’autre qui constitue une taxe sur le transfert de titre de propriété, perçue à 0,5 et 2% de la valeur d’achat.

Singapour

La cité-Etat de Singapour perçoit peu de taxes et de manière générale, n’en perçoit que sur le revenu gagné à Singapour, pas sur les revenus étrangers.

Impôt sur le revenu

L’abattement individuel est de 20 000 SGD, puis le taux d’imposition varie entre 2 et 20%

Impôts fonciers

L’impôt foncier est perçu à 10% de la valeur locative cadastrale d’un bien mais ce taux diminue si vous y habitez vous-même (un taux de 0 à 6%). Les droits de timbre sur le transfert de titre de propriété varient de 1 à 3% de la valeur d’achat.

Taxe sur les biens et services

Une taxe sur la valeur ajoutée est perçue à 7% pour la plupart des biens et services.

Suisse

La Suisse remporte l’award du système de taxes le plus compliqué. (D’accord, les Etats-Unis sont aussi compliqués, mais vu la taille du pays, on laisse passer). La confédération helvétique, les cantons ainsi que les municipalités perçoivent tous des impôts. Le montant d’impôt sur le revenu dépendra donc non seulement du canton où vous habitez mais également de la municipalité administrative. Parfois, le fait de déménager de quelques rues peut avoir un impact significatif sur votre revenu disponible.

Les taxes qui sont perçues au niveau fédéral comprennent une TVA de 8% sur la plupart des biens et services (bien qu’il y ait un taux réduit de 2,4% appliqué à certains biens comme la nourriture, les médicaments et les livres) ; les dividendes, les intérêts d’un emprunt, les prix de loteries et les régimes de pensions sont tous assujettis à une retenue à la source, des droits de timbre sont également perçus sur la vente d’obligations.

Les taxes perçues au niveau cantonal comprennent les impôts fonciers (sur la valeur d’achat et le profit), les droits de successions, la propriété d’un chien ou d’un véhicule et les billets de théâtre.

Pour rester bref, si vous déménagez en Suisse et vous souhaitez comprendre le système fiscal, vous avez un peu de recherches à faire, c’est le moindre qu’on puisse dire…

Emirats Arabes Unis

Il y a très peu d’impôts aux Emirats, c’est l’un des pays les moins taxés au monde. Le gouvernement ne perçoit aucun impôt sur le revenu et même si chaque émirat a le droit de percevoir un impôt sur le revenu, de manière générale, il n’est perçu que sur les banques et les entreprises pétrolières étrangères.

Impôts municipaux

Ceux-ci sont perçus dans la plupart des Émirats à un taux de 5% sur le loyer annuel versé sur une propriété résidentielle (10% sur les biens commerciaux).

Taxe de vente

Il y a une taxe de 5% sur les services de l’hôtellerie et de divertissement.

Royaume-Uni

Le système fiscal au Royaume-Uni est assez simple, la plupart des impôts sont perçus au niveau étatique. Les taux de taxation sont essentiellement progressifs (c’est-à-dire qu’il existe différentes tranches d’impositions suivant votre revenu et vos biens)

Impôts sur le revenu

Le taux d’imposition sur le revenu en Ecosse est de 10% mais globalement vous payerez le même taux que les habitants du reste du Royaume-Uni. Cela s’applique à tous les taux, à savoir le taux de base, élevé et supplémentaire.

Ce tableau montre le taux d’imposition sur le revenu à payer depuis le 6 avril 2016, si vous bénéficiez d’un abattement individuel (jusqu’à 11 000£). Vous ne bénéficierez pas de cet abattement si vous êtes assujetti à un taux de taxation additionnel.

Tableau comparatif des taxes par pays du R-U

Taux en Angleterre, au Pays de Galles et en Irlande du NordTranche de revenusTaux anglais payé en ÉcosseTaux écossaisTaux global pour les contribuables écossais
Taux de base : 20%11 000 – 43 000 GBP10%10% - 30%20%
Taux élevé : 40%43 001 – 150 000 GBP30%10% - 32.5%40%
Taux supplémentaire 45%Supérieur à 150 000 GBP35%10%45%

Assurance maladie

Il s’agit d’une taxe sur les salaires, payés par les employeurs et les employés pour financer le système de santé national et le régime public de retraite. La tranche d’imposition est calculée sur le niveau de revenue. En règle générale, les contribuables paient 12% de leur revenu pour les cotisations d’assurance maladie.

Taxe d’habitation

Cette somme est versée à votre autorité locale qui reçoit ces fonds afin de fonctionner et fournir des services tels que la collecte des ordures. Le taux correspond à la valeur de votre logement (peu importe si vous êtes locataire ou propriétaire). Les personnes handicapées bénéficient d’une réduction sur le montant perçu : tout comme ceux qui vivent seul (une réduction de 25%) et les étudiants qui en sont exempts.

Impôts fonciers

Il n’y a pas d’impôt foncier perçu mais les acheteurs sont assujettis aux droits de timbres (c’est-à-dire, une taxe sur le transfert de titre de propriété), calculés sur la valeur d’achat du bien. Ces droits varient entre 0 et 15% (pour les propriétés d’une valeur de 2 millions de livres ou plus).

Gains en capital

Perçus à un taux calculé sur la base de votre revenu imposable, entre 10 et 28%.

TVA

c’est une taxe de vente perçue lors de l’achat d’un produit, à un taux de 20% ou à un taux réduit de 5% (pour l’essence). Plusieurs produits ne sont pas assujettis à la TVA, à titre d’exemple, les aliments de base, les vêtements pour enfants et les médicaments sur ordonnance.

Etats-Unis

Taux d’imposition sur le revenu

Perçus au niveau fédéral, étatique et municipal.

Impôts sur le revenu

Actuellement, l’impôt fédéral s’applique quand le revenu d’un individu et supérieur à 3 900 USD. Le barème comporte plusieurs tranches à différents taux qui augmentent progressivement de 10 à 39,6% en fonction du revenu. Une réduction est également disponible en fonction du dossier du déclarant, qui varie entre 6 100 USD et 12 200 USD. Les gains en capital font partie de votre revenu imposable.

La plupart des états perçoivent un impôt sur le revenu. Les taux d’imposition dans les états les plus populaires parmi les expatriés figurent ci-dessous :

Tableau comparatif de l’impôt sur le revenu aux Etats-Unis

ÉtatTaux d'imposition
New-York4% à 8.8%
Californie1% à 13%
FlorideAucun impôt
TexasAucun impôt

Certains gouvernements locaux perçoivent également des impôts sur le revenu. Par exemple à New York, les habitants sont assujettis à un impôt sur le revenu, qui varie entre 2,9 et 3,6% en fonction de votre revenu imposable.

Certains états prennent en compte le montant global de revenu imposable, tandis que d’autres ne perçoivent les impôts que sur le montant une fois que la taxe fédérale a été perçue.

Assurance maladie et Medicare

Ces taxes sont perçues au niveau fédéral. Les cotisations pour l’assurance maladie constituent 6,2% du revenu (jusqu’au seuil maximal) et les contributions Medicare correspondent à 1.45% du revenu.

Impôts fonciers et taxe de vente

Perçus au niveau étatique et local.

 

Bien que l’information soit réputée exacte et fiable au moment de la rédaction de cet article, MoveHub ne founit aucun conseil fiscal

Références :

  1. OECD Statistics 2012, http://stats.oecd.org/Index.aspx
  2. http://www.salaryexplorer.com/salary-survey.php?loc=196&loctype=1
Likes(0)Dislikes(0)

Répondre